26/02/2018- SemTech B. Bourgeois, V. Jeammet

Violaine Jeammet Musée du Louvre
Brigitte Bourgeois Centre de recherche et de restauration des musées de France
En collaboration avec Sandrine Pagès-Camagna, Centre de recherche et de restauration des musées de France

La science au service de la couleur : enquête sur la polychromie de la plastique grecque

L’étude de la plastique grecque traditionnellement privilégie l’analyse des formes au détriment d’une approche fine de la surface. De ce fait, l’importance de la finition colorée des œuvres a le plus souvent été minorée, voire ignorée et ce n’est que récemment, grâce au développement d’études interdisciplinaires et aux progrès des techniques d’investigation scientifique, que la polychromie des figurines de terre cuite, mieux conservée que celle des marbres, livre ses secrets.
Au cours du séminaire, on présentera les principales méthodes d’examen et d’analyse non invasive permettant de cartographier et de caractériser les vestiges matériels des traitements de surface antiques, en illustrant le propos par l’apport des tout derniers travaux menés sur la collection de terres cuites grecques du Louvre. L’accent sera mis en particulier sur les progrès engrangés grâce à la microscopie numérique 3D et à l’analyse ultra-fine des revêtements métalliques en or et en étain via l’accélérateur de particules AGLAE. Ce faisant on montrera comment l’autopsie de la matière, seule à même de nous renseigner faute de données textuelles antiques en ce domaine, nous aide à mieux connaître non seulement les matériaux et les procédés de la couleur, mais aussi l’expertise de certains savoir-faire artisanaux ainsi que les raffinements déployés dans la kosmèsis de certaines oeuvres, révélateurs d’une véritable culture picturale.

Ce billet a été créé le SemTech et a pour mot-clefs .

Comments are closed.