26/02/2018- SemTech B. Bourgeois, V. Jeammet

Violaine Jeammet Musée du Louvre
Brigitte Bourgeois Centre de recherche et de restauration des musées de France
En collaboration avec Sandrine Pagès-Camagna, Centre de recherche et de restauration des musées de France

La science au service de la couleur : enquête sur la polychromie de la plastique grecque

L’étude de la plastique grecque traditionnellement privilégie l’analyse des formes au détriment d’une approche fine de la surface. De ce fait, l’importance de la finition colorée des œuvres a le plus souvent été minorée, voire ignorée et ce n’est que récemment, grâce au développement d’études interdisciplinaires et aux progrès des techniques d’investigation scientifique, que la polychromie des figurines de terre cuite, mieux conservée que celle des marbres, livre ses secrets.
Au cours du séminaire, on présentera les principales méthodes d’examen et d’analyse non invasive permettant de cartographier et de caractériser les vestiges matériels des traitements de surface antiques, en illustrant le propos par l’apport des tout derniers travaux menés sur la collection de terres cuites grecques du Louvre. L’accent sera mis en particulier sur les progrès engrangés grâce à la microscopie numérique 3D et à l’analyse ultra-fine des revêtements métalliques en or et en étain via l’accélérateur de particules AGLAE. Ce faisant on montrera comment l’autopsie de la matière, seule à même de nous renseigner faute de données textuelles antiques en ce domaine, nous aide à mieux connaître non seulement les matériaux et les procédés de la couleur, mais aussi l’expertise de certains savoir-faire artisanaux ainsi que les raffinements déployés dans la kosmèsis de certaines oeuvres, révélateurs d’une véritable culture picturale.

27/11/2017- SemTech- ICONEM

Yves Ubelmann ICONEM

La technologie 3D au service de l’étude et de la conservation des sites archéologiques

Les nouvelles technologies d’imageries 3D redéfinissent les approches de la documentation et de l’étude de sites archéologiques : de nouvelles méthodologies se construisent autours de ces nouveaux outils qui permettent d’élargir considérablement le champ d’étude des archéologues, qui peuvent prendre en considération des quantités d’informations beaucoup plus importantes, à l’échelle du paysage comme à l’échelle submillimétrique.

23/10/2017- SemTech – Exploitation des ressources végétales FR/EN

Exploitation des ressources végétales en Grèce durant la préhistoire et l’antiquité : l’apport de l’étude des graines, des fruits, des charbons et des phytolithes

Clémence PAGNOUX Institut des Sciences de l’Évolution, UMR 5455
Maria NTINOU Projet “PlantCult”, ERC_CoG, Horizon 2020, Université de Thessalonique
Georgia TSARTSIDOU Éphorie des antiquités de paléoanthropologie et de spéléologie

L’objectif de cette présentation est de mettre en évidence l’apport que constitue l’étude des restes archéobotaniques à la connaissance d’un site en particulier, des pratiques des sociétés anciennes en général. Les problématiques et questions de recherches de l’archéobotanique, ainsi que les méthodes de prélèvements et d’analyse des phytolithes, des charbons de bois et des graines fossiles seront définies et illustrées grâce à plusieurs exemples, tirés de sites de périodes différentes et provenant de plusieurs régions de Grèce. Enfin, l’articulation des résultats de ces études aux problématiques archéologiques sera mise en évidence.

Plant Resources Management in Greece during Prehistory and Antiquity: Phytoliths, Charcoal, Seeds and Fruit Remains This presentation aims to show how archaeobotanical studies enlarge on our knowledge of a particular site, and more widely of plant management by past societies. Studies carried out on phytoliths, charcoal and seeds from sites located in various areas in Greece and dated back to several periods will allow the definition of research questions and the description of the methods of sampling and analysis. Then the main results provided by these studies will be linked with wider archaeological research problems.